Qui dit Impôt dit Duflot

Vigilance Météo

Vigilance Météo France

La DIAV publie son rapport d’activité


La DIAV publie son rapport d'activitéLe plan interministériel de l’aide aux victimes a été validé il y a maintenant un an par le Premier ministre, le 10 novembre 2017, lors du comité interministériel de l’aide aux victimes. A cette occasion, la délégation interministérielle publie son rapport d’activité 2017-2018, disponible en français et en anglais.

Depuis l’installation de la DIAV il y a 15 mois, de nombreuses et significatives avancées ont pu être réalisées au profit des victimes d’attentats, de catastrophes naturelles, d’accidents collectifs, de sinistres sériels ou encore d’infractions pénales. Nous avons soutenu le déploiement des comités locaux d’aide aux victimes (CLAV) qui sont nos relais sur le terrain. Après un an, 61 sont en place et nous attendons que tous les territoires, départements et collectivités de métropole et d’outre-mer, en soient dotés rapidement. Une convention a été signée entre Pôle emploi et la DIAV afin de donner un suivi plus personnalisé aux victimes dans leurs recherches d’emploi ou projets de reconversion. Par ailleurs, des coordonnateurs pour l’assistance aux victimes d’accidents collectifs terrestres ont été désignés. Capables d’intervenir au plus près des victimes, ils ont pour mission d’informer régulièrement les familles et de favoriser la conclusion d’une convention d’indemnisation.

Nous déployons en ligne une plateforme simplifiée pour que les victimes s’informent et fassent valoir leurs droits de la manière la plus efficace. Le projet de création d’un juge de l’indemnisation des victimes d’actes de terrorisme (JIVAT), la création d’un centre national de ressources et de résilience (CNRR) acté par la Garde des Sceaux et qui sera piloté par le CHU de Lille et l’AP-HP, l’idée d’un musée-mémorial à l’étude ainsi que la médaille nationale de reconnaissance des victimes du terrorisme (MNRVT) ou encore l’évolution de la coordination européenne en matière d’aide aux victimes dont les assises européennes du 5 novembre dernier ont été un moment clé, font partie de nos grands axes de progrès.

 

La DIAV publie son rapport d'activité

Les directeurs de l’administration pénitentiaire


Les directeurs de l'administration pénitentiaire
Directeur actuel : Stéphane Bredin, Conseiller référendaire à la Cour des Comptes

 

© Dicom - C. MontagnéMinistère de l'Intérieur

Louis Perrot, 9 janvier 1858, inspecteur général des prisons

François-Alphonse Dupuy, 22 juin 1863, inspecteur général des prisons

Jules Jaillant, 18 novembre 1871, inspecteur général des prisons

Albert Choppin, 15 octobre 1875, préfet

Émile Cazelle, 13 novembre 1879, préfet

Pierre Michon, 26 août 1880, inspecteur général des prisons

Louis Herbette, 13 juin 1882, conseiller d'État

Antoine Lagarde, 6 mai 1891, préfet

Fernand Duflos, 17 mars 1893, préfet

Périclès Grimanelli, 22 juillet 1901, préfet

Abraham Schrameck, 20 juillet 1907, préfet

 

Ministère de la Justice

César Just, 24 octobre 1911, préfet

Élisée Becq, 7 avril 1917, conseiller d'État

David Dautresme, 5 octobre 1919, préfet

Léon Fleys, 14 mai 1921, magistrat

Eugène Leroux, 22 novembre 1922, conseiller d'État

Henry Mouton, 23 novembre 1926, conseiller d'État,

Georges Rateau, 1er mai 1930, magistrat

Louis Sergent, 25 octobre 1930, magistrat

Paul Leclerc, 1er juin 1934, magistrat

Mainfroid Andrieu, 16 octobre 1935, préfet

Armand Estève, 1er novembre 1937, magistrat

Armand Camboulives, du 6 juin 1939 au 5 septembre 1940, magistrat

Paul Amor, 30 septembre 1944, magistrat

Eugène Turquey, 8 octobre 1947, magistrat

Charles Germain, 11 février 1948, magistrat

André Touren, 1er décembre 1954, magistrat

Robert Lhez, 23 janvier 1957, magistrat

Pierre Orvain, 2 décembre 1959, magistrat

Robert Schmelck, 6 novembre 1961, magistrat

Raymond Morice, 16 juillet 1964, préfet

Maurice Le Corno, 12 janvier 1968, préfet

Georges Beljean, 15 juin 1973, magistrat

Jacques Mégret, 6 septembre 1974, conseiller d'État

Pierre Aymard, 13 octobre 1976, conseiller maître à la Cour des comptes

Christian Dablanc, 22 mai 1978, préfet

Ivan Zakine, 16 juillet 1981, magistrat

Myriam Ezratty, 18 avril 1983, magistrate

Arsène Lux, 5 juillet 1986, préfet

François Bonnelle, 27 août 1987, préfet

Jean-Pierre Dintilhac, 26 octobre 1988, magistrat

Jean-Claude Karsenty, 24 octobre 1990, inspecteur général de l'administration

Bernard Prévost, 5 juillet 1993, préfet

Gilbert Azibert, 11 janvier 1996, magistrat

Martine Viallet, 15 mars 1999, administratrice civile

Didier Lallement, 10 septembre 2001, préfet

Patrice Molle, 26 janvier 2004, préfet

Claude d'Harcourt, 6 janvier 2006, préfet

Jean-Amédée Lathoud, 7 janvier 2010, magistrat

Henri Masse, 15 juin 2011, préfet

Isabelle Gorce, 22 août 2013, magistrate

Philippe Galli, 19 septembre 2016, Préfet

Stéphane Bredin, 2 aout 2017, Conseiller référendaire à la Cour des Comptes