Vigilance Météo

Vigilance Météo France

Les dates des soldes d’hiver département par département

Les soldes d'hiver 2020 durent 4 semaines (contre 6 semaines auparavant). C'est un arrêté du 27 mai 2019 qui fixe désormais les dates et les heures de début des soldes ainsi que leur durée.

De Vénissieux à New York

Pendant l'année 2019, sept jeunes pris en charge par la justice des mineurs à Vénissieux (69) ont endossé le costume de « jeunes ambassadeurs de paix ». Un projet qui les a menés de Paris à New York, en passant par Genève. Le 5 décembre, leur parcours était présenté à leurs familles et à leurs éducateurs au tribunal de grande instance de Lyon.

De Vénissieux à New YorkLe 5 décembre 2019, sept jeunes pris en charge par la justice des mineurs de l’unité éducative de milieu ouvert (UEMO) de Vénissieux – ont été « convoqués » au tribunal de grande instance de Lyon, accompagnés de leurs familles et de leurs éducateurs. Pas question, ici, de les juger mais de les récompenser.

Pendant l’année 2019, ces adolescents ont endossé le rôle de "jeunes ambassadeurs de paix". Une mission qui les a fait participer à la cérémonie commémorative du 8 mai 1945 et découvert des lieux emblématiques comme le ministère des affaires étrangères, l’ambassade des États-Unis et le musée Carnavalet lors d’un séjour à Paris en avril 2019. Ils se sont également rendus à Genève, au musée international de la Croix-Rouge puis ont fini leur périple à New York, en octobre. Siège de l’ONU, mémorial Ground Zero, musée de l’immigration d’Ellis Island, statue de la Liberté, etc. : des lieux emblématiques.

"Parler de paix, c’est pouvoir parler de sujets lourds : de guerre, parfois même de terrorisme, des concepts que l’on préfère souvent considérer comme étant éloignés de notre quotidien. C’est aussi parler de nos émotions, de notre histoire partagée, du devoir de mémoire, de citoyenneté, de démocratie, voire de diplomatie. C’est enfin apprendre à connaître l’autre, se connaître soi-même, faire partie d’un groupe, d’une société. C’est oser imaginer la société de demain, s’y impliquer et questionner son environnement", a indiqué Marianne Roux, la directrice du service territorial éducatif de milieu ouvert (STEMO) Lyon Sud. 

"J’ai pu réaliser la recherche perpétuelle de la paix à travers le monde "

Un programme riche, accompagné de bout en bout par les professionnels de leur unité éducative, dans le cadre d’ateliers sur les différents sujets abordés. Le 5 décembre, l’investissement des adolescents a donc été récompensé par un diplôme d’ambassadeur de la paix, remis par Attar Bayrou, ancien casque bleu, désormais membre de l’Association internationale des soldats de la paix.

"Une expérience très enrichissante", "qui nous a permis de sortir de notre quotidien, notre environnement, pour partir à la découverte d’un ailleurs", "qui m’a permis de m’intéresser à des sujets que j’ignorais. J’ai pu réaliser l’importance de la recherche perpétuelle de la paix à travers le monde. J’ai visualisé la force d’un groupe pour dépasser les difficultés", ont déclaré tour à tour les participants.

L’émotion était aussi palpable chez leurs parents. "J’ai accompagné mon fils sur la durée du projet. C’était un enfant au début et maintenant, c’est un homme. Je suis fière de toi !", a déclaré une mère à son fils.

Un grand pas vers l’insertion sociale, voire professionnelle, pour ces ambassadeurs de la paix.