• Conférence de presse immobilière nationale 2020 jeudi 10 décembre 2020
    La conférence de presse annuelle sur le marché immobilier en 2020 en France s'est tenue, ce jeudi 10 décembre en visioconférence.Me David Ambrosiano, Président du Conseil supérieur du notariat et Me Peggy Montesinos, Membre du Bureau du CSN en charge des affaires immobilières notariales ont procédé à l'ouverture des travaux.Me Frédéric Violeau, Président de l’Institut […]
    webmestre
  • Présentation du Nouveau Bureau du Conseil supérieur du Notariat 2020-2022 jeudi 22 octobre 2020
    David Ambrosiano, 50 ans, notaire à Fontaine (Isère), a été élu Président du Conseil supérieur du notariat au cours de l'Assemblée Générale qui s'est déroulée les 20 et 21 octobre 2020.Découvrez la composition du nouveau Bureau du Conseil supérieur du notariat
    webmestre
  • Les propositions adoptées par le 116ème Congrès des notaires jeudi 15 octobre 2020
    Le 116ème Congrès des notaires de France abordait cette année la thématique de la protection.1ère partie : Protéger les vulnérables Les défis du grand âge Le mandat de protection future en détails2ème partie : Protéger les proches Les nouveaux enjeux, la plupart du temps mal connus, de la succession Mariage , Pacs ou union libre […]
    webmestre
  • 116ème Congrès des notaires : Protéger mercredi 4 mars 2020
    "Protéger sa famille et ses proches, protéger les plus vulnérables, protéger ses biens et ses droits… Autant d’interrogations au coeur de la vie des Français ! La protection sera le thème central du 116e Congrès des notaires de France ! C’est l’essence même de la mission du notaire, qui accompagne nos concitoyens à chaque étape-clés […]
    webmestre
  • Conférence de presse immobilière nationale 2019 mardi 10 décembre 2019
    La conférence de presse annuelle sur le marché immobilier en 2019 en France s'est tenue, ce mardi 10 décembre, au Conseil supérieur du notariat.Me Rozenn Le Beller, Membre du Bureau et Responsable du Pôle immobilier du Conseil supérieur du notariat et Me Stéphane Adler, Vice-Président de la Chambre des Notaires de Paris ont procédé à l'ouverture […]
    webmestre
  • Les propositions adoptées par le 115ème Congrès des notaires jeudi 6 juin 2019
    Le 115ème Congrès des notaires de France abordait cette année la thématique de l'International.La commission N°1 "S'orienter" du lundi 3 juinLes travaux de cette commission ont été dirigés par Me Caroline GINGLINGER-POYARD, Présidente - Notaire à Saint-Quentin Fallavier, et Me Marianne SEVINDIK, Rapporteur - Notaire à Rouen.La commission N°2 "Rédiger" du mardi 4 juinLes travaux […]
    webmestre
  • 115ème Congrès des notaires - L'international mardi 19 mars 2019
    "Le Congrès des Notaires se consacre à une réalité souvent méconnue. Tous les jours, des millions de Français interagissent à l’international. Par leurs relations familiales, parce qu’ils ont un parent qui vit loin de nos frontières ou un conjoint d’origine étrangère. Pour une vie au soleil ou pour leur travail, plusieurs centaines de milliers (plus […]
    webmestre
  • Loi de finances 2019 - Présentation et actualité fiscale vendredi 11 janvier 2019
    Laurence BRIDAY-LELONG notaire, et Nora VARTANYAN expert-comptable, font un tour d’horizon des dispositions impactant les revenus.
    webmestre
  • Conférence de presse immobilière nationale 2018 jeudi 13 décembre 2018
    La conférence de presse annuelle sur le marché immobilier en 2018 en France s'est tenue, ce jeudi 13 décembre, à la Chambre des notaires de Paris. Me Rozenn Le Beller, Membre du Bureau et Responsable du Pôle immobilier du Conseil supérieur du notariat et Me Stéphane Adler, Vice-Président de la Chambre des Notaires de Paris ont […]
    webmestre
  • Présentation du Nouveau Bureau du Conseil supérieur du Notariat 2018-2020 jeudi 25 octobre 2018
    Jean-François Humbert, 61 ans, notaire à Paris, a été élu Président du Conseil supérieur du notariat au cours de l'Assemblée Générale qui s'est déroulée les 23 et 24 octobre 2018.Découvrez la composition du nouveau Bureau du Conseil supérieur du notariat. 
    webmestre

#TousMobilisés avec les éducateurs : solidarité et service public

Amadou, Assma, Johann, Nadia… D'astreinte ou en renfort de leurs collègues au foyer de Nogent-sur-Oise (60), ces quatre éducateurs et éducatrices du centre éducatif fermé de Beauvais (60) assurent, comme tant d'autre,s la continuité du service public de la justice. Ils racontent leur quotidien pendant la crise sanitaire.

"L’éducation des jeunes ne s’arrête pas à cause du Covid-19 ! On continue quoiqu’il arrive !" Malgré la crise sanitaire, Nadia, éducatrice au centre éducatif fermé de Beauvais (60), reste mobilisée. Quand des agents du foyer de Nogent-sur-Oise (60) ont dû être remplacés, elle n’a pas hésité. "Avec deux autres éducateurs de Beauvais, nous sommes intervenus en renfort deux jours par semaine sur place. Le reste du temps, nous étions d’astreinte téléphonique, en télétravail, pour le CEF", explique-t-elle.

Assma, sa collègue, faisait également partie des volontaires. "J’ai trouvé l’élan de solidarité des personnels soignants motivant. Cela m’a donné envie de mettre ma pierre à l’édifice. Je voulais participer à la réorganisation des choses pour sortir de cette crise-là", raconte-t-elle.

 

"Si des jeunes ont besoin de nous, on y va !"

La solidarité : un mot qui revient dans les bouches des éducateurs. L’enjeu est de taille. Il s’agit de continuer à suivre les mineurs confinés, éviter les ruptures de prise en charge. "On ne peut pas laisser les jeunes dans la nature", lance Amadou.

D’astreinte au début du confinement, Johann avait pour rôle de répondre aux appels des adolescents qui souhaitaient revenir au centre, soutenir les parents, répondre aux PEAT (permanences éducatives auprès des tribunaux) en demande de places pour de nouveaux jeunes… "Je ne suis pas en vacances ! On a une mission de service public : on doit venir en aide à nos collègues et si des jeunes ont besoin de nous, on y va !", soutient l’éducateur.

 

Créativité et expérience professionnelle

Sur le terrain, en période de confinement, le quotidien se réorganise. "Nous redoublons d’imagination pour proposer des activités variées aux jeunes. On fait plus de jeux de société, d’activités manuelles, de cinés débats, de soins aux animaux… À nous de dynamiser la journée pour éviter les temps morts", détaille Johann. Avec un avantage : "Voir davantage les adolescents permet d’observer le comportement de chacun pour dégager des problématiques à faire évoluer", assure-t-il. Pour Amadou, prêter main forte au foyer de Nogent-sur-Oise a eu également un impact positif sur son travail : "Cela vaut le coup d’aller aider les autres. Ils nous apportent leur expérience, c’est très enrichissant".

 

"Les jeunes comprennent et respectent"

Si les activités sont réduites, "cela reste supportable car tout le monde y met un peu du sien, assure Assma. Les jeunes le comprennent et le respectent. Ils travaillent sur la construction d’une charte du confinement : cela contribue à les faire réfléchir sur les allers et venues, l’organisation pratique, les responsabilités collectives…". Seul petit bémol pendant le repas, où une distance de sécurité doit être maintenue. "C’est un peu difficile avec des jeunes qui se sentent déjà rejetés", avoue Nadia.

 

Et après ?

Les éducateurs ont hâte de reprendre le travail de fond. "On part d’une distanciation sociale alors que nous travaillons justement sur le lien social, le relationnel, rappelle Assma. Éducateur, c’est un travail de cœur. Quand on est dedans, on est archi dedans."

 

Leave a Reply