• 117e Congrès des notaires de France - Propositions votées lors de la 3ème commission lundi 27 septembre 2021
    Retrouvez les propositions votées lors de la 3ème commission du 117ème Congrès des notaires "MODERNISER ET ENCADRER LE CONTRAT DANS LE MONDE NUMÉRIQUE".
    Mathilde
  • 117e Congrès des notaires de France - Propositions votées lors de la 2ème commission lundi 27 septembre 2021
    Retrouvez les propositions votées lors de la 2ème commission du 117ème Congrès des notaires "Valoriser et transmettre le patrimoine dans le monde numérique"
    webmestre
  • 117e Congrès des notaires de France - Propositions votées lors de la 1ère commission vendredi 24 septembre 2021
    Retrouvez les propositions votées lors de la 1ère commission du 117ème Congrès des notaires "PROTÉGÉR LA PERSONNE ET LE CITOYEN DANS LE MONDE NUMÉRIQUE"
    webmestre
  • Conférence de presse immobilière nationale 2020 jeudi 10 décembre 2020
    La conférence de presse annuelle sur le marché immobilier en 2020 en France s'est tenue, ce jeudi 10 décembre en visioconférence.Me David Ambrosiano, Président du Conseil supérieur du notariat et Me Peggy Montesinos, Membre du Bureau du CSN en charge des affaires immobilières notariales ont procédé à l'ouverture des travaux.Me Frédéric Violeau, Président de l’Institut […]
    webmestre
  • Présentation du Nouveau Bureau du Conseil supérieur du Notariat 2020-2022 jeudi 22 octobre 2020
    David Ambrosiano, 50 ans, notaire à Fontaine (Isère), a été élu Président du Conseil supérieur du notariat au cours de l'Assemblée Générale qui s'est déroulée les 20 et 21 octobre 2020.Découvrez la composition du nouveau Bureau du Conseil supérieur du notariat
    webmestre
  • Les propositions adoptées par le 116ème Congrès des notaires jeudi 15 octobre 2020
    Le 116ème Congrès des notaires de France abordait cette année la thématique de la protection.1ère partie : Protéger les vulnérables Les défis du grand âge Le mandat de protection future en détails2ème partie : Protéger les proches Les nouveaux enjeux, la plupart du temps mal connus, de la succession Mariage , Pacs ou union libre […]
    webmestre
  • 116ème Congrès des notaires : Protéger mercredi 4 mars 2020
    "Protéger sa famille et ses proches, protéger les plus vulnérables, protéger ses biens et ses droits… Autant d’interrogations au coeur de la vie des Français ! La protection sera le thème central du 116e Congrès des notaires de France ! C’est l’essence même de la mission du notaire, qui accompagne nos concitoyens à chaque étape-clés […]
    webmestre
  • Conférence de presse immobilière nationale 2019 mardi 10 décembre 2019
    La conférence de presse annuelle sur le marché immobilier en 2019 en France s'est tenue, ce mardi 10 décembre, au Conseil supérieur du notariat.Me Rozenn Le Beller, Membre du Bureau et Responsable du Pôle immobilier du Conseil supérieur du notariat et Me Stéphane Adler, Vice-Président de la Chambre des Notaires de Paris ont procédé à l'ouverture […]
    webmestre
  • Les propositions adoptées par le 115ème Congrès des notaires jeudi 6 juin 2019
    Le 115ème Congrès des notaires de France abordait cette année la thématique de l'International.La commission N°1 "S'orienter" du lundi 3 juinLes travaux de cette commission ont été dirigés par Me Caroline GINGLINGER-POYARD, Présidente - Notaire à Saint-Quentin Fallavier, et Me Marianne SEVINDIK, Rapporteur - Notaire à Rouen.La commission N°2 "Rédiger" du mardi 4 juinLes travaux […]
    webmestre
  • 115ème Congrès des notaires - L'international mardi 19 mars 2019
    "Le Congrès des Notaires se consacre à une réalité souvent méconnue. Tous les jours, des millions de Français interagissent à l’international. Par leurs relations familiales, parce qu’ils ont un parent qui vit loin de nos frontières ou un conjoint d’origine étrangère. Pour une vie au soleil ou pour leur travail, plusieurs centaines de milliers (plus […]
    webmestre

S’engager pour la santé des jeunes confiés

Le 25 avril 2015, Madeleine MATHIEU, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, et Benoît VALLET, directeur général de la Santé, ont signé une convention cadre manifestant le soutien de la DGS à la démarche "PJJ promotrice de santé" et visant le renforcement de la collaboration entre les deux institutions, en faveur de la santé des jeunes sous protection judiciaire. Cette convention s'inscrit également dans la stratégie interministérielle santé justice pour la santé des personnes placées sous main de justice, présentée le lendemain, mercredi 26 avril, au ministère des Affaires sociales et de la Santé et qui intègre pour la première fois l'ensemble des jeunes pris en charge par la PJJ, et non les seuls détenus.

Benoît VALLET, DGS, et Madeleine MATHIEU, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse ©MJ/DICOMLa loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a mis en avant la nécessité de développer l’approche de promotion de la santé (Charte d’Ottawa, OMS 1986) et notamment dans les pratiques de « concertation et de coordination de l’ensemble des politiques publiques pour favoriser à la fois le développement des compétences individuelles et la création d’environnements physiques, sociaux et économiques favorables à la santé ». L’intersectorialité est ainsi reconnue comme un impératif de santé publique, en particulier pour lutter contre les inégalités sociales de santé.

C’est dans cette dynamique et en cohérence également avec les grandes orientations du plan santé bien-être des jeunes de novembre 2016, visant la promotion de la santé mentale, que s’inscrit la convention cadre signée par la DPJJ et la DGS.

Améliorer la santé et le bien-être des jeunes pris en charge

Depuis 2013, la DPJJ s’est engagée dans une démarche globale de promotion de la santé, visant la mobilisation de toute l’institution, des unités éducatives jusqu’à l’administration centrale.

Cette convention cadre vient valider cette politique et sceller un engagement des pouvoirs publics en faveur de la promotion de la santé des adolescents et des jeunes pris en charge par la PJJ.

Elle permet d’agir plus efficacement auprès de cette fraction de la jeunesse particulièrement vulnérable, de manière déterminante pour eux-mêmes, leur santé, donc leur avenir.

« Je souhaite que cette convention soit un support de cette continuité que nous cherchons à construire dans tous les aspects du parcours des jeunes et dont ils ont tellement besoin », a précisé Madeleine MATHIEU.

Benoît VALLET, directeur général de la Santé, a salué la démarche « PJJ promotrice de santé » innovante et unique en France à cette échelle et a chaleureusement remerciée Madeleine MATHIEU pour cet engagement qui permet de déployer une politique de santé aux bénéfices de jeunes particulièrement vulnérables. Il a réaffirmé le soutien dans la durée de la DGS concrétisé par cette convention. Celle-ci définit des domaines d’action, ainsi que des modalités de travail favorisant une collaboration pérenne au niveau national, régional et territorial, prenant en compte les jeunes et leurs familles. Elle permet notamment l’accompagnement des agences régionales de santé (ARS), des directions inter-régionales et territoriales de la PJJ dans la déclinaison des actions prioritaires sur leurs territoires en prenant en compte les spécificités locales.

De même au niveau national, elle permettra de remettre à jour les connaissances épidémiologiques sur les jeunes pris en charge. Elle vise également à soutenir les pratiques professionnelles par la pluridisciplinarité, la formation et la qualité de vie au travail.

Cette convention est une manifestation concrète d’une politique nationale de santé publique menée de manière ouverte, englobant des secteurs plus larges que le champ sanitaire classique, et reconnaissant leur action sur de nombreux déterminants sociaux de santé.

« Je crois vraiment que par l’accompagnement éducatif qu’elle met en œuvre dans le cadre de la mesure judiciaire, la PJJ offre une opportunité d’accéder à des jeunes souvent difficiles à mobiliser et pourtant, il me semble, cibles prioritaires de la politique de santé. Elle peut ainsi contribuer à la réduction des inégalités sociales de santé », a souligné Madeleine MATHIEU.

 

 

La direction générale de la Santé (DGS) prépare la politique de santé publique et contribue à sa mise en œuvre. Son action poursuit 4 grands objectifs : préserver et améliorer l’état de santé des citoyens, protéger la population des menaces sanitaires, garantir la qualité, la sécurité et l’égalité dans l’accès au système de santé, et mobiliser et coordonner les partenaires.

 

 

1

3

4

5

6

 

Leave a Reply