50 000 personnes condamnées et en prison fin 2021

Au 31 décembre 2021, près de 82 000 personnes étaient écrouées en France. Elles se distinguent en trois catégories. Les condamnés incarcérés (61 %), les prévenus en détention provisoire (23 %) et les condamnés qui exécutent leur peine en dehors d'un établissement pénitentiaire dans le cadre d'un aménagement de peine (16 %). Dans ce dernier groupe, les personnes sont en détention à domicile sous surveillance électronique ou en placement extérieur hébergées en dehors d'un établissement pénitentiaire. Fin 2021, près de 50 000 personnes condamnées et détenues dans un établissement pénitentiaire sont recensées. Elles sont majoritaires parmi les personnes écrouées et constituent le coeur de l'étude. Ce groupe est composé à 97 % d'hommes, plutôt jeunes, la moitié ayant moins de 33 ans. Les personnes condamnées incarcérées en France représentent 74 personnes pour 100 000 habitants. Presque la moitié des personnes incarcérées (46 %) ont été condamnées pour une atteinte à la personne. Les condamnations pour un délit caractérisent trois condamnés incarcérés sur quatre. Sur l'ensemble des délits, les agressions et violences à caractère sexuel sur des mineurs sont le plus sévèrement condamnées : soit 4 ans ou plus pour la moitié des personnes condamnées. Pour les crimes, qui concernent un quart des personnes condamnées incarcérées, ce sont les homicides ou les atteintes volontaires ayant entraîné la mort qui se distinguent avec une peine ferme médiane de 18,5 années. Enfin, parmi les personnes condamnées incarcérées libérées au cours de l'année 2021, plus des trois quarts (77 %) ont passé moins d'un an sous écrou.

Lire le document

Consulter les figures

 

 

IJ190

 

Leave a Reply