Qui dit Impôt dit Duflot

Vigilance Météo

Vigilance Météo France

Un ouvrage magnifique !

L'administration pénitentiaire est ravie d'annoncer la parution aux éditions Le temps des cerises du très beau recueil « faites des mots en prison » constitué de 38 oeuvres poétiques de personnes sous main de justice, créations réalisées en 2016 lors de la deuxième édition du concours pensé, conçu par l'administration pénitentiaire en étroite collaboration avec le ministère de la culture, depuis 2015.

La promotion de la lecture et de l’écriture, auprès des personnes détenues, pour cela accompagnées par l’éducation nationale et par de très nombreux intervenants et associations extérieurs est une priorité pour notre administration.

C’est donc dans ce cadre qu’est né ce concours. Pour sa deuxième édition, en 2016, il aura permis à une quarantaine d’auteurs, issus de huit établissements pénitentiaires, dont il faut vivement remercier l’ensemble des équipes et le partenaires qui se sont impliqués, de soumettre leurs textes à un jury de professionnels.

Cette première publication de « faites des mots en prison » sur le thème du voyage, regroupe des textes empreints de rêveries, d’images, d’humour, d’absurde et de sensibilité.

Faites des mots    

Télécharger l'ouvrage en version pdf

 

Ce recueil sera prochainement envoyé  aux personnes détenues qui ont rédigé ces textes, à leur famille et bien sûr aux DISP, établissements, SPIP, bibliothèques locales, partenaires, animateurs des ateliers, et de manière général tous les acteurs qui se sont mobilisées pour la réussite de ce projet d’ampleur nationale !

Enfin, des liens renvoient à la fois vers l’ouvrage complet ainsi que vers les titres des chansons « Par voix maritime… récit d’un marin pêcheur de Saint-Pierre et Miquelon », écrites par deux personnes détenues du centre pénitentiaire de Saint-Pierre et Miquelon, établissement lauréat dans la catégorie  « textes collectifs » (page 43 du recueil).

 

Trophée sport aventure 2018 : fin d’une semaine… en équilibre

Le Trophée Sport Aventure s'est déroulé du 25 au 29 juin 2018, dans les montagnes du Mercantour (Alpes-Maritimes). Cette 22e édition avait, pour thème, « Des équilibres ». Un sujet qui a pris tout son sens. Compte-rendu.

Ils sont venus des quatre coins de la France. Du 25 au 29 juin, 70 jeunes ont participé au Trophée sport aventure (TSA), manifestation nationale en haute-montagne de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Pendant cinq jours, les 22 équipes participantes se sont confrontées à une nature aussi admirable que surprenante. Au programme : canyoning, via ferrata, spéléologie, tyrolienne, escalade, ateliers citoyenneté, sensibilisation au handicap, etc.

Apprendre à vivre ensemble

Plus que de simples activités, le TSA c’est également l’apprentissage de la vie en collectivité. Les participants ont séjourné ensemble, au sein de l’internat du lycée de La Montagne, à Valdeblore. « C’est aussi ce qui fait la force du TSA, ça créée une ambiance chaleureuse », explique Fanny Giusiano, coordinatrice adjointe de la manifestation. L’occasion pour mettre en pratique les valeurs d’entraide, de partage et de respect des consignes.

Un parrain « hors-norme »

Cette année, la manifestation a été parrainée par Pierre-Michael Hugues. Ce jeune varois de 24 ans est le premier boxeur - muni de prothèses aux jambes - à avoir obtenu une licence amateur lui permettant de concourir avec des sportifs valides.

Un exploit remarqué par les jeunes, qui ont très vite adopté leur parrain. Pendant plusieurs jours, sans relâche, il leur a fait découvrir sa passion à travers des séances d’initiation… énergiques.

Déconstruire certaines représentations

Pompiers, CRS et gendarmes apportent leur concours à l’événement, afin de garantir la sécurité des jeunes. Ce qui permet, aux éducateurs, de déconstruire certains clichés, de faire évoluer les perceptions des jeunes en déséquilibrant leurs codes et leurs opinions.

Philippe Mecagni, adjudant de gendarmerie, précise que « c’est l’occasion de montrer, à tous ces jeunes, que la gendarmerie c’est autre chose que la répression, qu’on peut être là pour les aider dans ce milieu hostile. Là, le rapport entre eux et nous peut changer ».

Une semaine d’équilibre

L’objectif du Trophée sport aventure est également d’amener les jeunes vers un équilibre nouveau, indispensable à tout projet d’insertion. Cette semaine leur a permis de chercher un équilibre sur le plan physique, pendant certaines épreuves, mais aussi mental, à travers les émotions fortes suscitées par cette expérience hors du commun.