Qui dit Impôt dit Duflot

Vigilance Météo

Vigilance Météo France

La cuisine créative des jeunes suivis par la PJJ

La semaine du goût, qui s'est déroulée en octobre 2018, a donné lieux à de nombreux projets au sein de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) d'Île-de-France. Les vidéos de recettes réalisées par les jeunes en insertion professionnelle dans les restaurants d'application ont été particulièrement remarquées. Mais sont-ils les seuls à s'être investis ?

Par le lien incontestable entre leur travail réalisé avec les jeunes sous main de justice et la thématique de cette semaine d’ampleur nationale, les restaurants d’application ne pouvaient que s’investir. Mais les autres structures de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ont également fait preuve de créativité pour faire participer les jeunes.

Opération food-truck depuis la Seine-Saint-Denis

Crédits : MJ/PJJLa cuisine est un média particulièrement constructif dans les missions réalisées au quotidien par les équipes de la PJJ. Le territoire de la Seine-Saint-Denis, qui ne possède pas de restaurant d’application, a donc fait le pari du food-truck pour s’investir dans cette semaine : gestion des stocks, maitrise de la chaîne du froid, réflexion sur la logistique, étude des recettes les plus appropriées… tout était là pour mener à bien un projet éducatif adapté.

Ainsi, en plein milieu de la semaine du goût, trois jeunes accompagnés des membres de l’équipe de l’unité éducative d’activité de jour de Villemomble ont investi les parvis de l’administration centrale du ministère de la Justice avec leur « restaurant ambulant ». Parés de leur plus beau tablier, les jeunes n’ont pas cédé face au succès de l’action. Emincé de bœuf à l’estragon parsemé de sésame, courgettes, poivrons et frites de patates douces avec un petit muffin au citron pour conclure le tout… le menu a plu.  

Les recettes en images du Service éducatif du centre de jeunes détenus 

De son côté, le Service éducatif du centre de jeunes détenus (SECJD) de l’Essonne voulait aussi s’investir dans le projet de la Semaine du goût. Mais les contraintes liées à la détention réduisaient considérablement le champ d’action des équipes du service. Pour autant, elles n’ont pas baissé les bras et se sont lancé dans l’aventure en réalisant des fiches « recette en images ».

« Chaque semaine, nous mettons en place l'atelier cuisine avec cinq jeunes. L’idée est que de 10 heures à 12h30, les jeunes sortent de leur cellule et soient mobilisés pour partager un moment de convivialité en préparant une recette avec un membre de l’équipe éducative […] C’est une récompense pour eux car, en temps normal, chacun retourne dans sa cellule à 11h30. De plus, après avoir été concentrés et investis dans la préparation, ils ont l’opportunité de profiter immédiatement de leurs efforts en savourant leurs préparations », précise Lucie Marchand, responsable de l’unité éducative du SECJD de Fleury-Mérogis.

Pour le mois d’octobre, Fajitas mexicaines en plat de résistance : une recette où chacun fait sa composition personnalisée et qui vient confirmer les dires des plus grands chefs étoilés : « en cuisine, la recette du succès, c’est la simplicité ! ».

Côté dessert, gâteau à la courgette : alliance surprenante qui vous permettra de surprendre vos convives en les amenant à deviner les ingrédients de la composition.

 

Cliquez sur l'image pour télécharger la recetteCliquez sur l'image pour télécharger la recette 

Cliquez sur les images pour découvrir la recette de chaque plat 

Bulletin de paie : la mention des heures supplémentaires est obligatoire

Dans une décision du 3 octobre 2018, la Cour de cassation a rappelé l'obligation pour l'employeur de mentionner clairement les heures supplémentaires sur le bulletin de paie.