Qui dit Impôt dit Duflot

Vigilance Météo

Vigilance Météo France

Favoriser des prises en charge globales et adaptées

Le 5 décembre 2017, Madeleine MATHIEU, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, a inauguré le nouvel établissement de placement éducatif et d'insertion (EPEI) du Lamentin en Guadeloupe. La structure allie placement et insertion pour adapter au mieux les prises en charges à l'évolution des situations des mineurs.

.Les besoins du département justifiaient depuis longtemps d’augmenter la capacité de prise en charge en hébergement. Avec à la fois une structure de placement et une structure d’insertion, l’EPEI du Lamentin vient renforcer l’offre et favoriser l’articulation des prises en charge. L’objectif est de proposer un projet éducatif global et adapté à la situation de chaque jeune accueilli.

Le public est composé de garçons et de filles, âgés de 10 à 18 ans. La question de la mixité été largement étudiée en amont et fait partie intégrante du développement du projet.

L’unité éducative d’hébergement collectif (UEHC) dispose d’une capacité de douze places. Six places sont proposées au sein de la mission hébergement diversifié (cinq en famille d’accueil et une dans un studio en semi autonomie). Le projet pédagogique prévoit huit prises en charge en continu, deux accueils d’urgence et deux prises en charge séquentielles.

.Avec une mission située à Basse-Terre, de l’autre côté de l’île, l’unité éducative d’activités de jour (UEAJ) accompagne les jeunes suivis sur tout le territoire dans leur insertion professionnelle, l’objectif étant qu’ils intègrent le plus rapidement possible les dispositifs de droit commun. Pour cela, l’unité a développé des activités sportives et socio-culturelles en partenariat avec la mairie du Lamentin ainsi qu’une prise en charge autour des problématiques de santé.

La Mairie du Lamentin a accompagné le projet tout au long de sa mise en œuvre, notamment dans les phases de concertation avec les riverains.

L’équipe éducative est composée de 32 professionnels : un directeur de service, deux responsables d’unités éducatives, 21 éducateurs, deux professeurs techniques, un psychologue, deux adjoints administratifs et deux adjoints techniques. L’EPEI s’inscrit dans le schéma de placement Antilles-Guyane et vient diversifier les réponses pour proposer des parcours éducatifs adaptés aux problématiques de chaque jeune suivi en Guadeloupe.

Leave a Reply